“(Se) convertir” : parution du n° 124 de Genèses

Dans le prolongement de la journée d’étude organisée en mai 2018 par l’équipe du programme Agenda, sur le thème “Devenir soi-même : travail sur soi et ressorts institutionnels de la transformation biographique”, un dossier thématique intitulé “(Se) convertir” vient de paraître dans le numéro 124 de la revue Genèses. Il a été coordonné par Gabrielle Angey, Yannick Fer et Martial Vildard.

L’ambition de ce numéro est de contribuer, à partir d’une analyse sociologique des conversions religieuses, à la compréhension plus générale des transformations des formes de l’autorité, du travail institutionnel et des processus de (re)socialisation dans des sociétés valorisant l’autonomie individuelle.
En allant au-delà du discours de l’individualisation, il s’agit d’observer au plus près les ressorts concrets des transformations biographiques, de préciser les relations qui s’y nouent entre individus, communautés et institutions, et les rapports existants entre des processus longs de socialisation et des évènements ou circonstances particulières.
  • Introduction. (Se) convertir : les ressorts de la transformation biographique. Gabrielle Angey, Yannick Fer et Martial Vildard
  • « Venez comme vous êtes à l’islam tel qu’il est ». Individualisme religieux et travail de conversion dans une organisation musulmane américaine. Juliette Galonnier
  •  Le travail institutionnel « invisible » de l’institution pentecôtiste. « Relation personnelle avec Dieu » et mécanismes de la transformation biographique. Yannick Fer
  • Dans les limbes. Dispositions et reconfigurations du travail sur soi de fidèles du mouvement Gülen face à l’évènement du 15 juillet 2016. Gabrielle Angey
  • Des socialisations régressives ? L’exemple de la production carcérale du religieux. Thibault Ducloux